" SmarTournai, ça ne doit pas être un gadget en plus ! En 2025, l'administration aura été rénovée de fond en comble pour être la plus connectée possible et rendre la vie des citoyens plus facile. " Rudy Demotte (PS), bourgmestre empêché de Tournai, est convaincu que les nouvelles technologies peuvent simplifier la vie des citoyens, comme celle de l'administration et des décideurs. Avec Liège, Tournai est à l'avant-plan des communes wallonnes dans le domaine des relations entre le citoyen et l'administration. Elle propose déjà bien plus qu'un guichet électronique où l'on peut commander et payer des...

" SmarTournai, ça ne doit pas être un gadget en plus ! En 2025, l'administration aura été rénovée de fond en comble pour être la plus connectée possible et rendre la vie des citoyens plus facile. " Rudy Demotte (PS), bourgmestre empêché de Tournai, est convaincu que les nouvelles technologies peuvent simplifier la vie des citoyens, comme celle de l'administration et des décideurs. Avec Liège, Tournai est à l'avant-plan des communes wallonnes dans le domaine des relations entre le citoyen et l'administration. Elle propose déjà bien plus qu'un guichet électronique où l'on peut commander et payer des documents en ligne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Mais Rudy Demotte souhaite aller plus loin, jusqu'à la " dématérialisation des procédures ". Un exemple ? Chaque citoyen pourra suivre son dossier de façon interactive et de A à Z, quelle que soit la procédure administrative concernée : permis d'urbanisme, demande de radiation de domicile depuis l'étranger... Dans les prochains mois, 30 spots de wi-fi urbain gratuit et 70 caméras seront installés dans l'hypercentre. Les caméras de sécurité et l'éclairage, aussi, deviennent intelligents. Dans les lieux plus festifs, certaines des nouvelles caméras permettront la reconnaissance faciale. La reconnaissance des plaques minéralogiques est prévue dans une seconde phase, après analyse des résultats de la première. On trouvera ce type de caméras sur les boulevards et aux sorties de la ville. Outre leur fonction sécuritaire, elles seront un outil de gestion des flux, pour le bon usage de l'espace public, en matière de mobilité et de sécurité. L'éclairage intelligent s'adapte à la luminosité ambiante et à la présence humaine, ce qui diminue sa consommation énergétique. Dès 2022, la rue Royale sera donc connectée. Du mobilier urbain fournira des informations en temps réel sur les places de parkings et les vélos partagés disponibles, sur les magasins, les travaux ou encore sur la vie de la cité. Non loin de la cathédrale, place Paul Emile Janson, l'hôtel des Anciens Prêtres deviendra le " Tournai Smart Center ". Sa vocation ? Dynamiser l'innovation technologique, l'art et la création. Soutenu par le Feder pour un montant de 12,4 millions d'euros, il offrira une vitrine dédiée à l'innovation et aux technologies Smart Cities. On y trouvera aussi un centre de conférence et un " parcours sensoriel immersif " - ne parlez surtout pas de musée ! - qui racontera l'histoire de la cathédrale avec des outils numériques. De son côté, Ideta a augmenté la puissance de L'Eurometropolitan e-Campus en proposant un outil supplémentaire : un incubateur en lien avec EuraTechnologies (Lille). " On y développe le numérique appliqué à la transition énergétique et il permet à Tournai de jouer son rôle de "digital attraction" ", explique Pierre Vandewattyne, directeur de l'intercommunale. Enfin, Wap's Hub, le hub créatif de Wallonie picarde, ouvrait récemment son FabLab, espace de créativité et de cocréation, dans ce qui deviendra TechniCité à l'horizon 2020-2021.