La Bevrijdingslaan a été fermée dimanche soir après que des tirs ont retenti. Les premières informations parlaient de coups de couteau et du fait que la police avait tiré sur un suspect. Le parquet n'a pu confirmer que l'existence d'un incident et que la police était intervenue en tirant. Un juge d'instruction a été désigné et les faits font l'objet d'une enquête. Pour le moment, rien n'indique que l'incident soit de nature terroriste, selon le parquet qui donnera peut-être plus d'informations lundi.

Police et services de secours sont sur place en nombre. La rue a été fermée et une tente a été placée pour isoler les services de secours. Le suspect sur lequel la police a tiré n'est pas un homme, comme dit précédemment, mais une femme. Il est question d'autres blessés mais il n'y aurait pas de morts.

La Bevrijdingslaan a été fermée dimanche soir après que des tirs ont retenti. Les premières informations parlaient de coups de couteau et du fait que la police avait tiré sur un suspect. Le parquet n'a pu confirmer que l'existence d'un incident et que la police était intervenue en tirant. Un juge d'instruction a été désigné et les faits font l'objet d'une enquête. Pour le moment, rien n'indique que l'incident soit de nature terroriste, selon le parquet qui donnera peut-être plus d'informations lundi. Police et services de secours sont sur place en nombre. La rue a été fermée et une tente a été placée pour isoler les services de secours. Le suspect sur lequel la police a tiré n'est pas un homme, comme dit précédemment, mais une femme. Il est question d'autres blessés mais il n'y aurait pas de morts.