Tintin chez Staline, où tout a commencé

14/01/19 à 09:00 - Mise à jour à 08:58
Du Le Vif/L'Express du 10/01/19

Burlesque et débridée, la première aventure de Tintin a pour cadre une Russie communiste de cauchemar. Si les Soviets fascinent, c'est parce qu'on y voit le talent d'Hergé s'affermir et son héros prendre forme.

C'est vers la Russie de Staline que Tintin dirige ses premiers pas, le 10 janvier 1929. Présenté comme " l'un des meilleurs reporters " du Petit Vingtième, il va vivre de " multiples avatars " en URSS, promet la vignette d'introduction de Tintin au pays des Soviets. A son départ en gare de Bruxelles-Nord, l'envoyé spécial, gros gamin à casquette, est salué par un respectable barbu, rédacteur en chef de son journal. Tintin promet à ses confrères de leur envoyer " des cartes postales, de la vodka et du caviar " ! Milou s'inquiète des puces et des rats qui, a-t-il " entendu dire ", infestent la Bolchevie. Après le départ du train Bruxelles-Berlin-Moscou, tandis que Tintin s'est endormi, un agent soviétique fait sauter dix wagons, provoquant la mort de 218 personnes. Visé par l'attentat, le journaliste s'en sort presque indemne et poursuit sa route.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires