Des rafales de vent atteignant les 108 km/h ont été mesurées. Les pompiers de la zone 1 (qui couvre la Côte) ont reçu près de 900 appels tandis que ceux de la zone du Westhoek ont été sollicités plus de 300 fois. Trois pompiers ont été blessés lors d'une intervention.

null, Belga
null © Belga

La première tempête automnale provoque des dommages depuis vendredi vers 16h00. Les appels concernent principalement des branches d'arbres rompues, des tuiles soufflées et des panneaux de signalisation tombés. Des routes ont également été obstruées par des arbres qui sont tombés, détaillent les pompiers du Westhoek.

Belga
© Belga

Trois pompiers ont été blessés lors d'une intervention à Alveringem. Ils coupaient un arbre déraciné lorsqu'un morceau est soudainement tombé sur eux. Un homme du feu a dû être hospitalisé. Samedi matin, la zone de pompiers du Westhoek comptabilisait déjà 355 interventions, principalement à Coxyde, Nieuport et La Panne.

Belga
© Belga

La zone de secours 1, opérationnelle à la Côte, a elle été sollicitée quelque 900 fois depuis vendredi soir, notamment pour des revêtements de toits arrachés ou cabines de plage endommagées. Un travailleur a été grièvement blessé à Middelkerke lorsqu'un mur s'est abattu sur lui. Les pompiers s'attendent à ce que le reste de la journée soit chargé.

Interdiction de pratiquer des sports nautiques

Le gouverneur de Flandre occidentale a décidé samedi d'interdire tous les sports nautiques, tels que le kitesurf, à la Côte. La décision prend effet immédiatement. "C'est trop dangereux", a justifié le gouverneur alors que la tempête Odette fait rage en Belgique, accompagnée de vents violents.

Belga
© Belga

"Beaucoup de cabines de plage ont été renversées, laissant de nombreux débris, et un vent fort fait rage. Cette combinaison est très dangereuse", a prévenu le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwe. A la demande de certains bourgmestres de communes côtières, le gouverneur a décidé d'interdire immédiatement les sports nautiques. A Blankenberge, trente à quarante cabines de plage auraient été détruites par le vent. "L'interdiction est prise pour la sécurité de tous et pour préserver les services de secours.

Belga
© Belga

Ils sont déjà fortement occupés par de nombreuses interventions", souligne le gouverneur. Quiconque s'aventurerait tout de même sur la plage risque une lourde amende.

Les pompiers mobilisés en Brabant wallon en raison de fortes pluies

Les pompiers se sont mobilisés, samedi dès l'aube, dans différentes localités de la province où les intempéries ont créé des embarras, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon.

Les précipitations et les vents parfois violents ont généré, durant la nuit de vendredi à samedi, l'obstruction d'avaloirs ou la présence de branchages sur certaines voiries.

Depuis samedi vers 6h30, plusieurs équipes de secouristes sont déployées dans plusieurs communes brabançonnes, dont Genappe, Nivelles, Rebecq, Tubize, Waterloo et Wavre. Il n'y a pas de blessé.

L'automne fait une entrée fracassante avec du vent et de la pluie au menu

Le premier samedi d'automne annonce avec fracas la fin de l'été: la tempête Odette fait rage, amenant avec elle un temps variable, marqué par les averses ou la pluie samedi après-midi, prévoit l'Institut royal météorologique (IRM). Certaines averses pourraient être orageuses. Le thermomètre rappellera également la fin des beaux jours, ne grimpant pas plus haut que 8 degrés en Hautes-Fagnes et 16 degrés ailleurs.

Le vent continuera de souffler, avec des rafales de 50 à 60 km/h encore possibles l'après-midi. C'est surtout à la Côte qu'il faudra s'accrocher, avec des pointes allant jusque 80 km/h.

Samedi soir, le temps sera plutôt sec malgré quelques dernières averses, éventuellement orageuses. Mais chassez la pluie, elle revient au galop: d'intenses précipitations toucheront l'ensemble du pays pendant la nuit. Le mercure oscillera entre 7 et 13 degrés, sous un vent qui restera assez fort, avec des rafales de l'ordre de 50 à 60 km/h. A la mer, les rafales pourront même atteindre les 85 km/h, voire un peu plus.

Dimanche sera un peu plus réjouissant, même si la journée débutera sous un ciel très nuageux et de la pluie partout. Le nord et le nord-est profiteront toutefois rapidement d'un temps plus sec et la zone de pluie quittera le pays pour la France dans le courant de la matinée. Des éclaircies pointeront même le bout de leur nez dans l'après-midi. Les températures s'adouciront quelque peu, avec 13 à 19 degrés au programme. Le vent continuera de tempêter, avec des rafales de 80 km/h encore à la Côte, avant qu'elles ne diminuent en intensité en cours de journée.

Des rafales de vent atteignant les 108 km/h ont été mesurées. Les pompiers de la zone 1 (qui couvre la Côte) ont reçu près de 900 appels tandis que ceux de la zone du Westhoek ont été sollicités plus de 300 fois. Trois pompiers ont été blessés lors d'une intervention.La première tempête automnale provoque des dommages depuis vendredi vers 16h00. Les appels concernent principalement des branches d'arbres rompues, des tuiles soufflées et des panneaux de signalisation tombés. Des routes ont également été obstruées par des arbres qui sont tombés, détaillent les pompiers du Westhoek. Trois pompiers ont été blessés lors d'une intervention à Alveringem. Ils coupaient un arbre déraciné lorsqu'un morceau est soudainement tombé sur eux. Un homme du feu a dû être hospitalisé. Samedi matin, la zone de pompiers du Westhoek comptabilisait déjà 355 interventions, principalement à Coxyde, Nieuport et La Panne. La zone de secours 1, opérationnelle à la Côte, a elle été sollicitée quelque 900 fois depuis vendredi soir, notamment pour des revêtements de toits arrachés ou cabines de plage endommagées. Un travailleur a été grièvement blessé à Middelkerke lorsqu'un mur s'est abattu sur lui. Les pompiers s'attendent à ce que le reste de la journée soit chargé.Le gouverneur de Flandre occidentale a décidé samedi d'interdire tous les sports nautiques, tels que le kitesurf, à la Côte. La décision prend effet immédiatement. "C'est trop dangereux", a justifié le gouverneur alors que la tempête Odette fait rage en Belgique, accompagnée de vents violents."Beaucoup de cabines de plage ont été renversées, laissant de nombreux débris, et un vent fort fait rage. Cette combinaison est très dangereuse", a prévenu le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwe. A la demande de certains bourgmestres de communes côtières, le gouverneur a décidé d'interdire immédiatement les sports nautiques. A Blankenberge, trente à quarante cabines de plage auraient été détruites par le vent. "L'interdiction est prise pour la sécurité de tous et pour préserver les services de secours. Ils sont déjà fortement occupés par de nombreuses interventions", souligne le gouverneur. Quiconque s'aventurerait tout de même sur la plage risque une lourde amende. Les pompiers se sont mobilisés, samedi dès l'aube, dans différentes localités de la province où les intempéries ont créé des embarras, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon.Les précipitations et les vents parfois violents ont généré, durant la nuit de vendredi à samedi, l'obstruction d'avaloirs ou la présence de branchages sur certaines voiries. Depuis samedi vers 6h30, plusieurs équipes de secouristes sont déployées dans plusieurs communes brabançonnes, dont Genappe, Nivelles, Rebecq, Tubize, Waterloo et Wavre. Il n'y a pas de blessé. Le premier samedi d'automne annonce avec fracas la fin de l'été: la tempête Odette fait rage, amenant avec elle un temps variable, marqué par les averses ou la pluie samedi après-midi, prévoit l'Institut royal météorologique (IRM). Certaines averses pourraient être orageuses. Le thermomètre rappellera également la fin des beaux jours, ne grimpant pas plus haut que 8 degrés en Hautes-Fagnes et 16 degrés ailleurs.Le vent continuera de souffler, avec des rafales de 50 à 60 km/h encore possibles l'après-midi. C'est surtout à la Côte qu'il faudra s'accrocher, avec des pointes allant jusque 80 km/h. Samedi soir, le temps sera plutôt sec malgré quelques dernières averses, éventuellement orageuses. Mais chassez la pluie, elle revient au galop: d'intenses précipitations toucheront l'ensemble du pays pendant la nuit. Le mercure oscillera entre 7 et 13 degrés, sous un vent qui restera assez fort, avec des rafales de l'ordre de 50 à 60 km/h. A la mer, les rafales pourront même atteindre les 85 km/h, voire un peu plus. Dimanche sera un peu plus réjouissant, même si la journée débutera sous un ciel très nuageux et de la pluie partout. Le nord et le nord-est profiteront toutefois rapidement d'un temps plus sec et la zone de pluie quittera le pays pour la France dans le courant de la matinée. Des éclaircies pointeront même le bout de leur nez dans l'après-midi. Les températures s'adouciront quelque peu, avec 13 à 19 degrés au programme. Le vent continuera de tempêter, avec des rafales de 80 km/h encore à la Côte, avant qu'elles ne diminuent en intensité en cours de journée.