Pendant la journée, des perquisitions et des auditions de plusieurs responsables de l'entreprise, à commencer par son directeur général Stéphane Moreau, ont été menées à Ans et à Liège dans le cadre d'un dossier ouvert à la suite d'une lettre anonyme qui dénonçait, en 2008, des malversations dans le chef des responsables de l'intercommunale. A l'époque, le Bureau exécutif de Tecteo avait déposé plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse.

Les devoirs judiciaires menés mercredi n'ont donné lieu à aucune inculpation.

Le Vif.be, avec Belga

Pendant la journée, des perquisitions et des auditions de plusieurs responsables de l'entreprise, à commencer par son directeur général Stéphane Moreau, ont été menées à Ans et à Liège dans le cadre d'un dossier ouvert à la suite d'une lettre anonyme qui dénonçait, en 2008, des malversations dans le chef des responsables de l'intercommunale. A l'époque, le Bureau exécutif de Tecteo avait déposé plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse. Les devoirs judiciaires menés mercredi n'ont donné lieu à aucune inculpation. Le Vif.be, avec Belga