Les Affaires étrangères belges ont confirmé ce contact, selon le quotidien Le Soir .Le journaliste italien de La Stampa qui se trouvait avec M. Piccinin, Domenico Quirico, a également pu joindre sa famille en Italie pour la rassurer.

La nouvelle devait rester confidentielle tant que les deux hommes n'ont pas été rapatriés, écrit Le Soir, mais la ministre italienne des Affaires étrangères a lâché l'information vers 20h. Les supputations les plus pessimistes s'étaient multipliées depuis le dernier signe de vie que l'enseignant avait donné, via Skype, le 17 avril. On ignore encore à l'heure actuelle le lieu où se trouvent les deux hommes et s'ils sont en sécurité.

Les Affaires étrangères belges ont confirmé ce contact, selon le quotidien Le Soir .Le journaliste italien de La Stampa qui se trouvait avec M. Piccinin, Domenico Quirico, a également pu joindre sa famille en Italie pour la rassurer. La nouvelle devait rester confidentielle tant que les deux hommes n'ont pas été rapatriés, écrit Le Soir, mais la ministre italienne des Affaires étrangères a lâché l'information vers 20h. Les supputations les plus pessimistes s'étaient multipliées depuis le dernier signe de vie que l'enseignant avait donné, via Skype, le 17 avril. On ignore encore à l'heure actuelle le lieu où se trouvent les deux hommes et s'ils sont en sécurité.