"Cinquante pour cent de femmes en politique, c'est trop", a déclaré Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang, après avoir fait démissionner deux femmes du parti élues à la Chambre et les avoir remplacées par des hommes. Est-ce cela qui vous a fait bondir ?
...