"Je ne sais pas si c'est une certaine pudeur... j'ai un problème avec le fait de mêler mon image à une association caritative", a expliqué Stromae. "Si je fais ce genre d'association ou que je me mets en avant, ça me pose problème parce que j'en profite. Et c'est là que je me sens mal."

Le journaliste lui a alors demandé s'il trouvait qu'aujourd'hui les artistes sont trop mis en avant par rapport à la cause. "Non pas du tout. C'est une vision personnelle. Ça ne concerne que moi et ça n'engage que moi. Je ne porte aucun jugement sur ceux qui le font", a-t-il répondu. "Je pense qu'il est possible de soutenir des associations de manière beaucoup plus discrète", conclut-il.


Stromae : "Le racisme a toujours existé"par Europe1fr

"Je ne sais pas si c'est une certaine pudeur... j'ai un problème avec le fait de mêler mon image à une association caritative", a expliqué Stromae. "Si je fais ce genre d'association ou que je me mets en avant, ça me pose problème parce que j'en profite. Et c'est là que je me sens mal." Le journaliste lui a alors demandé s'il trouvait qu'aujourd'hui les artistes sont trop mis en avant par rapport à la cause. "Non pas du tout. C'est une vision personnelle. Ça ne concerne que moi et ça n'engage que moi. Je ne porte aucun jugement sur ceux qui le font", a-t-il répondu. "Je pense qu'il est possible de soutenir des associations de manière beaucoup plus discrète", conclut-il.Stromae : "Le racisme a toujours existé"par Europe1fr