"En 2018, la Stib a effectué près de 418 millions de voyages, le Plan Directeur Bus nous permettra de passer à 450 millions", se félicite vendredi le patron de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (Stib), Brieuc de Meeûs, depuis le nouveau dépôt Marly (Neder-Over-Heembeek).

Essentiellement dédié à l'entretien de véhicules électriques, Marly accueillera les 37 nouveaux bus électriques ainsi que les 251 hybrides qui viennent renforcer la flotte de la Stib dans le cadre du Plan Directeur Bus.

Ce plan, affirme lundi la ministre de la mobilité, Elke Van den Brandt, "veut augmenter la qualité de vie des bruxellois par une mobilité plus efficace, agréable et conviviale". Il sera mis en place dès ce samedi 31 août. Par conséquent, sur les 50 lignes qui composent le réseau bus de la Stib, 30 ont été changées et 3 supprimées ou remplacées. La mise en oeuvre du Plan Directeur Bus a commencé mi-2018 en phases successives et s'étalera jusqu'en 2022.

Concrètement, à partir de ce samedi la ligne 64 sera exploitée en bus articulé et aura comme nouveau terminus Bordet Station au lieu de Machelen. La ligne 65 ira elle jusqu'à Machelen, offrant ainsi une liaison directe depuis la gare centrale. Le bus 80 ira jusqu'à Haren et ne s'arrêtera plus à Maes où il est remplacé par le 21 qui assurera ainsi la liaison entre Bruxelles Luxembourg et Maes. Finalement, la ligne 45 sera déviée entre Saint-Vincent et Oud-Kappelleke via la place de la paix. Autre mesure importante, le renforcement de la ligne 12 qui ralliera Brussels Airport à Trône pendant toute la journée et tous les jours de la semaine. De plus, le prolongement de la ligne 46 jusqu'à Gilbert, vise à améliorer la desserte de l'ouest du centre-ville et offrir de nouvelles liaisons entre le Quartier Nord et le centre-ville.

"Ces modifications garantissent 20% d'offre en plus sur l'ensemble de ces lignes", assure lundi la chargée de conception de l'offre de transport au près de la Stib, Amandine Steven.

Le mois de novembre verra des changements sur les lignes 46,13,14,20,49,53,83 et 88, ainsi que l'apparition d'une nouvelle ligne 56 qui ralliera Schuman à Buda.

L'apparition de nouveaux quartiers, l'implantation d'entreprises dans la capitale, la création de plus en plus d'infrastructures (scolaires, sportives...) et la croissance démographique galopante qui entraîne une hausse de la fréquentation des transports publics ces dernières années, sont autant d'arguments qui ont motivé la mise en place du Plan Directeur Bus. La Stib souhaite ainsi mieux coller à un marché en pleine évolution.

Par ailleurs, des accompagnateurs seront mobilisés, fin août et début septembre, aux arrêts stratégiques et à bord des véhicules sur les sections de lignes concernées par le plan de restructuration. Ces accompagnateurs informeront les voyageurs sur les changements, répondront à leurs questions et les aideront à s'orienter.

Plus d'informations sur: www.planbusstib.be