"Après 18 ans, il est temps de quitter la politique locale courtraisienne. Reconnaissant et fier", des mots de celui qui a été bourgmestre de la ville de Flandre occidentale de 2001 à 2012.

Il avait interrompu son maïorat pour être ministre de la Justice en 2008. Deux autres membres du conseil communal de Courtrai ont décidé de faire un pas de côté: Christine Depuydt et Alain Cnudde. "Dans la démocratie locale formelle, nous ne nous sentons pas toujours respectés, nous allons donc continuer de manière différente. Nous reprenons notre liberté", déclare M. De Clerck dans une vidéo diffusée sur le site de micro-blogging. Sur Twitter toujours, le CD&V a remercié le trio pour son engagement envers la ville de Courtrai et ses habitants.

"Après 18 ans, il est temps de quitter la politique locale courtraisienne. Reconnaissant et fier", des mots de celui qui a été bourgmestre de la ville de Flandre occidentale de 2001 à 2012. Il avait interrompu son maïorat pour être ministre de la Justice en 2008. Deux autres membres du conseil communal de Courtrai ont décidé de faire un pas de côté: Christine Depuydt et Alain Cnudde. "Dans la démocratie locale formelle, nous ne nous sentons pas toujours respectés, nous allons donc continuer de manière différente. Nous reprenons notre liberté", déclare M. De Clerck dans une vidéo diffusée sur le site de micro-blogging. Sur Twitter toujours, le CD&V a remercié le trio pour son engagement envers la ville de Courtrai et ses habitants.