En raison de la pandémie de Covid-19, Sophie Wilmès n'a pas pu voyager aussi régulièrement au cours des six derniers mois que ce qu'un ministre des Affaires étrangères effectue dans des circonstances normales. Le mois dernier, elle s'était déjà rendue dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, avec ses homologues néerlandais et luxembourgeois.

Sophie Wilmès s'est envolée mardi soir pour Madrid, où une rencontre avec la ministre espagnole des Affaires étrangères Arancha González est prévue mercredi soir. Les ministres signeront un "Mémorandum d'entente" (Memorandum of Understanding) pour renforcer le dialogue politique et les relations bilatérales entre la Belgique et l'Espagne.

Les relations diplomatiques entre Bruxelles et Madrid ont été mises sous pression il y a quelques années à la suite du référendum sur l'indépendance de la Catalogne et de l'exil du leader catalan Carles Puigdemont en Belgique.

Mercredi matin, Sophie Wilmès visitera un projet de protonthérapie à l'hôpital universitaire Quirónsalud, suivi d'une visite au Congrès des députés (Congreso de los Diputados), la Chambre basse espagnole. Elle y sera reçue par la présidente Meritxell Batet.

En raison de la pandémie de Covid-19, Sophie Wilmès n'a pas pu voyager aussi régulièrement au cours des six derniers mois que ce qu'un ministre des Affaires étrangères effectue dans des circonstances normales. Le mois dernier, elle s'était déjà rendue dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, avec ses homologues néerlandais et luxembourgeois. Sophie Wilmès s'est envolée mardi soir pour Madrid, où une rencontre avec la ministre espagnole des Affaires étrangères Arancha González est prévue mercredi soir. Les ministres signeront un "Mémorandum d'entente" (Memorandum of Understanding) pour renforcer le dialogue politique et les relations bilatérales entre la Belgique et l'Espagne. Les relations diplomatiques entre Bruxelles et Madrid ont été mises sous pression il y a quelques années à la suite du référendum sur l'indépendance de la Catalogne et de l'exil du leader catalan Carles Puigdemont en Belgique. Mercredi matin, Sophie Wilmès visitera un projet de protonthérapie à l'hôpital universitaire Quirónsalud, suivi d'une visite au Congrès des députés (Congreso de los Diputados), la Chambre basse espagnole. Elle y sera reçue par la présidente Meritxell Batet.