"Le sud du pays reste la zone la plus perturbée puisqu'aucun train ne circule sur les axes Tournai-Bruxelles, Mons-Bruxelles, Charleroi-Bruxelles, ainsi que sur la dorsale wallonne ou encore entre Namur et Arlon", précise la SNCB qui ajoute qu'"il n'y a pas non plus de train entre Namur et Bruxelles".

Un train circule entre Ottignies et Bruxelles tandis qu'un autre effectue la liaison Gembloux-Bruxelles. Il y a également quelques trains entre Louvain et Bruxelles. Sur cette dernière ligne, plus aucun train ne continue vers Liège.

En Flandre, près de 70% des trains circulent. La ligne Anvers-Bruxelles reste la plus touchée. Seuls 4 trains sur 10 y circulent, indique la SNCB. La relation vers l'aéroport de Bruxelles-National s'améliore avec un train sur deux annoncé, contre un train sur trois une heure plus tôt.

La différence entre les perturbations enregistrées au nord et au sud du pays s'accroit à nouveau. Quinze pour cent des trains circulaient sur les grands axes en Wallonie, contre 68% en Flandre à l'heure de pointe du matin. La proportion passait vers 16h00 à 11% en Wallonie contre près de 70% en Flandre. Une heure plus tard, seuls 8% des trains circulaient au sud du pays, contre plus de 70% en Flandre.

"Le sud du pays reste la zone la plus perturbée puisqu'aucun train ne circule sur les axes Tournai-Bruxelles, Mons-Bruxelles, Charleroi-Bruxelles, ainsi que sur la dorsale wallonne ou encore entre Namur et Arlon", précise la SNCB qui ajoute qu'"il n'y a pas non plus de train entre Namur et Bruxelles". Un train circule entre Ottignies et Bruxelles tandis qu'un autre effectue la liaison Gembloux-Bruxelles. Il y a également quelques trains entre Louvain et Bruxelles. Sur cette dernière ligne, plus aucun train ne continue vers Liège. En Flandre, près de 70% des trains circulent. La ligne Anvers-Bruxelles reste la plus touchée. Seuls 4 trains sur 10 y circulent, indique la SNCB. La relation vers l'aéroport de Bruxelles-National s'améliore avec un train sur deux annoncé, contre un train sur trois une heure plus tôt. La différence entre les perturbations enregistrées au nord et au sud du pays s'accroit à nouveau. Quinze pour cent des trains circulaient sur les grands axes en Wallonie, contre 68% en Flandre à l'heure de pointe du matin. La proportion passait vers 16h00 à 11% en Wallonie contre près de 70% en Flandre. Une heure plus tard, seuls 8% des trains circulaient au sud du pays, contre plus de 70% en Flandre.