"Les premières commandes remontent à 2015 et la première voiture sera intégrée dans un vrai train courant janvier", a-t-elle annoncé. "Le constructeur Bombardier m'a confirmé que le timing de production en série (10 trains par mois) sera maintenu dès mars 2020."

Actuellement, la SNCB dispose de 357.722 places assises pour transporter quelque 243,9 millions de voyageurs (soit 900.000 par jour).

L'offre de transport de la SNCB a connu une croissance de 4,7% entre 2014 et 2018. L'objectif est d'afficher une croissance similaire ces prochaines années, si le plan de transport 2020-2023 est bien adopté par le conseil d'administration. Outre l'arrivée des rames M7, la compagnie ferroviaire compte également réduire le taux d'immobilisation de ses trains de 17% en 2018 à 13% en 2025, afin d'en injecter davantage dans le réseau.

En 2025, l'ensemble des trains seront en outre équipés du système de sécurité ETCS.

La SNCB ne s'oppose pas à l'arrivée de FlixTrain en Belgique

La SNCB a décidé de ne pas s'opposer à l'arrivée de FlixTrain en Belgique. Sa CEO Sophie Dutordoir a annoncé que la compagnie ferroviaire n'allait pas solliciter auprès du régulateur un test d'équilibre économique afin d'évaluer si la notion de service public n'était pas mise en cause par cette arrivée.

La compagnie allemande FlixTrain souhaite lancer une ligne ferroviaire entre les gares de Paris-Nord et Bruxelles-Nord via Mons, dans le cadre de l'ouverture à la concurrence des grandes lignes commerciales de transport de voyageurs, prévue pour fin 2020.

En Allemagne, FlixTrain exploite trois lignes et a transporté 1 million de voyageurs lors de sa première année d'exploitation, selon la société.

"Les premières commandes remontent à 2015 et la première voiture sera intégrée dans un vrai train courant janvier", a-t-elle annoncé. "Le constructeur Bombardier m'a confirmé que le timing de production en série (10 trains par mois) sera maintenu dès mars 2020." Actuellement, la SNCB dispose de 357.722 places assises pour transporter quelque 243,9 millions de voyageurs (soit 900.000 par jour). L'offre de transport de la SNCB a connu une croissance de 4,7% entre 2014 et 2018. L'objectif est d'afficher une croissance similaire ces prochaines années, si le plan de transport 2020-2023 est bien adopté par le conseil d'administration. Outre l'arrivée des rames M7, la compagnie ferroviaire compte également réduire le taux d'immobilisation de ses trains de 17% en 2018 à 13% en 2025, afin d'en injecter davantage dans le réseau. En 2025, l'ensemble des trains seront en outre équipés du système de sécurité ETCS.