D'après les statistiques de Vias, 65% des Flamands interrogés ont déjà subi un contrôle, contre 54% des Wallons et 40% des Bruxellois.

Le Luxembourg représente toutefois le meilleur élève parmi les provinces avec 77% des conducteurs contrôlés, loin devant le Brabant wallon qui affiche le pourcentage le plus bas en Wallonie (48%).

Les hommes plus nombreux à souffler que les femmes

L'institut ajoute que seuls 7% des conducteurs interrogés ont subi un contrôle lors d'un trajet sur autoroute et que ces éthylotests sont principalement réalisés pendant la semaine (42%), devant les nuits de week-end (24%), le samedi ou le dimanche en journée (20%) et les nuits de semaine (14%).

Les hommes sont par ailleurs plus nombreux à avoir dû souffler dans un éthylotest (69%) que les femmes (50%).

Seuls 35% des conducteurs ont déjà été contrôlés plusieurs fois. A la veille des fêtes de fin d'année, l'institut rappelle que 20% des accidents à Noël et plus de 30% le jour de l'An impliquaient un conducteur sous l'influence de l'alcool l'année dernière. Pourtant, moins d'un Belge sur deux (46%) déclare ne pas boire du tout d'alcool avant de prendre le volant.