Sur la seule journée de vendredi, il y a eu 204 hospitalisations, un chiffre qui n'avait plus été aussi élevé depuis le 29 décembre (208), alors que la moyenne quotidienne des admissions avoisinait les 150 au début de la semaine dernière.

Au cours des 7 derniers jours, le nombre total de lits d'hôpital occupés a augmenté de 231, dont 86 en soins intensifs.

Entre le 17 et le 23 février, 2.373 nouvelles contaminations ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 25% par rapport à la semaine précédente. Cet indicateur augmente pour le sixième jour consécutif. Avec 3.360 nouveaux cas détectés sur la seule journée du 22 février, les contaminations n'avaient plus été aussi élevées depuis le 1er février (3.383).

Sur cette même période de sept jours, ce sont donc au total 16.610 nouveaux cas qui ont été diagnostiqués, dont 56% en Flandre, 30% en Wallonie et 12% à Bruxelles.

Depuis le début de la pandémie en Belgique, 766.654 cas de coronavirus ont été diagnostiqués.

Entre le 17 et le 23 février toujours, 271.659 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 38.808 (3% de moins que lors de la semaine précédente). Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, atteint lui 6,7%, (+1,2 point de %), au plus haut depuis la fin décembre-début janvier.

Le pourcentage de tests positifs parmi les 10-19 ans était de 10,5%, loin devant les 40-64 ans (7,0%) et les 20-39 ans (6,3%).

Sur la même période, 26 personnes sont décédées en moyenne par jour du virus (-34%), portant le bilan à 22.034 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Le taux de reproduction (Rt) du coronavirus s'établit à 1,12. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus progresse.

Selon les statistiques de Sciensano, 461.060 Belges (5% de la population âgée de 18 ans et plus) ont reçu une première dose de vaccin, dont 296.169 (3,2% de la population) se sont déjà vus administrer une seconde.

Sur la seule journée de vendredi, il y a eu 204 hospitalisations, un chiffre qui n'avait plus été aussi élevé depuis le 29 décembre (208), alors que la moyenne quotidienne des admissions avoisinait les 150 au début de la semaine dernière. Au cours des 7 derniers jours, le nombre total de lits d'hôpital occupés a augmenté de 231, dont 86 en soins intensifs. Entre le 17 et le 23 février, 2.373 nouvelles contaminations ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 25% par rapport à la semaine précédente. Cet indicateur augmente pour le sixième jour consécutif. Avec 3.360 nouveaux cas détectés sur la seule journée du 22 février, les contaminations n'avaient plus été aussi élevées depuis le 1er février (3.383). Sur cette même période de sept jours, ce sont donc au total 16.610 nouveaux cas qui ont été diagnostiqués, dont 56% en Flandre, 30% en Wallonie et 12% à Bruxelles. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 766.654 cas de coronavirus ont été diagnostiqués. Entre le 17 et le 23 février toujours, 271.659 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 38.808 (3% de moins que lors de la semaine précédente). Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, atteint lui 6,7%, (+1,2 point de %), au plus haut depuis la fin décembre-début janvier. Le pourcentage de tests positifs parmi les 10-19 ans était de 10,5%, loin devant les 40-64 ans (7,0%) et les 20-39 ans (6,3%). Sur la même période, 26 personnes sont décédées en moyenne par jour du virus (-34%), portant le bilan à 22.034 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Le taux de reproduction (Rt) du coronavirus s'établit à 1,12. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus progresse. Selon les statistiques de Sciensano, 461.060 Belges (5% de la population âgée de 18 ans et plus) ont reçu une première dose de vaccin, dont 296.169 (3,2% de la population) se sont déjà vus administrer une seconde.