Sa réaction suit la publication des conclusions d'une enquête d'Acerta réalisée auprès de 210.000 travailleurs, selon laquelle à peine 0,175% d'entre eux ont opté pour le cash for car en 2019.

Ce mécanisme est une possibilité depuis 2018. Le "budget mobilité" offre encore un autre choix aux travailleurs, depuis mars dernier. Il n'a pas non plus, jusqu'ici, rencontré un succès fulgurant.

Selon la ministre, il faut cependant laisser le temps au temps, et il est normal que ces nouvelles possibilités n'entrent pas immédiatement dans les habitudes.

"Les employeurs ont encore besoin de temps pour s'y adapter. Dans la pratique, c'est souvent encore peu connu, ou bien on ne l'applique qu'à de nouveaux contrats de leasing", communique son cabinet vendredi.

Sa réaction suit la publication des conclusions d'une enquête d'Acerta réalisée auprès de 210.000 travailleurs, selon laquelle à peine 0,175% d'entre eux ont opté pour le cash for car en 2019.Ce mécanisme est une possibilité depuis 2018. Le "budget mobilité" offre encore un autre choix aux travailleurs, depuis mars dernier. Il n'a pas non plus, jusqu'ici, rencontré un succès fulgurant. Selon la ministre, il faut cependant laisser le temps au temps, et il est normal que ces nouvelles possibilités n'entrent pas immédiatement dans les habitudes. "Les employeurs ont encore besoin de temps pour s'y adapter. Dans la pratique, c'est souvent encore peu connu, ou bien on ne l'applique qu'à de nouveaux contrats de leasing", communique son cabinet vendredi.