Il est possible que le prochain ministre de la Justice belge reprenne le titre de son homologue néerlandais: ministre de la Sécurité et de la Justice. Oui, dans cet ordre-là. On se demande si cet ordre respecte les priorités de l'état de droit et s'il a fait l'objet du débat à la Chambre de jeudi. "Celui qui place la sécurité au-dessus de la liberté, ne mérite aucune des deux" rappelle le secrétaire d'État Bart Tommelein (Open VLD) sur Twitter.
...