Pour le secteur agricole, les précipitations ont globalement permis d'améliorer la situation. Le rendement final des différentes cultures reste toutefois tributaire des conditions météorologiques à venir.

La distribution publique de l'eau est assurée partout. "Les messages prônant un usage parcimonieux de l'eau ainsi que les mesures de restriction prises dans certaines communes ont eu des effets positifs sur la consommation d'eau, qui connait un niveau stable et normal pour la saison", selon la cellule. "Les citoyens sont donc encouragés à poursuivre leurs efforts".

Douze communes du sud de Wallonie, moins bien desservies ou parce qu'elles rencontrent des difficultés d'approvisionnement, maintiennent néanmoins leurs arrêtés de police pour interdire les usages d'eau non dédiés à des besoins essentiels. Il s'agit de Ciney, Clavier, Tinlot, Somme-Leuze, Tellin, Rochefort, Gouvy, Hamois, Havelange, Hotton, Durbuy et Nassogne.

Vingt des 21 zones de baignade sont ouvertes au public. Seul le plan d'eau la Marlette Est, à Seneffe, est actuellement fermé. Des analyses sont en cours afin de déterminer si l'interdiction de baignade pourra être levée. En ce qui concerne les kayaks, ils sont admis sur tous les tronçons habituels, à l'exception du Viroin. Enfin, le risque d'incendie en forêt est moins prégnant mais les promeneurs restent appelés à la plus grande prudence.

La cellule sécheresse du CRC-W fera un nouvel état des lieux le 19 septembre à 10h00.