L'air va devenir irrespirable pour celles et ceux qui oeuvrent à la grandeur de la Flandre. La faute au duo Groen-Ecolo : ceux-là savent s'y prendre pour planer sur un " éco-belgicisme " et se voient déjà sortir des urnes avec le ticket gagnant, le 26 mai prochain. Maudits verts, peste Bart Maddens dans la dernière livraison du périodique Grondvest, " avec leur manière subtile d'insinuer que lutter contre le réchauffement climatique ne passera que par un renforcement de la Belgique et un effacement de la Flandre " et de suggérer qu'il faut être un bon Belge pour sauver le climat. Une vision cauchemardesque achève de glacer le sang du politologue : " Il ne serait pas étonnant que l'on voie bientôt fleurir les drapeaux belges dans les nombreuses manifestations climatiques. " Retour à la " Belgique de papa " pour sauver le climat : tout mais pas ça...