Le tribunal a estimé, après l'examen de nombreux rapports d'experts, que Romain Hissel ne souffre pas d'un état de démence ou d'une maladie mentale mais uniquement de troubles de la personnalité. Cet état ne nécessite pas d'internement mais des soins.

Le tribunal a assorti sa condamnation d'un sursis probatoire. Parmi les conditions à respecter, Romain Hissel devra notamment consulter un psychiatre à raison de trois séances par semaines et s'abstenir de consomme de l'alcool et des stupéfiants.

Le vif.be, avec Belga

Le tribunal a estimé, après l'examen de nombreux rapports d'experts, que Romain Hissel ne souffre pas d'un état de démence ou d'une maladie mentale mais uniquement de troubles de la personnalité. Cet état ne nécessite pas d'internement mais des soins. Le tribunal a assorti sa condamnation d'un sursis probatoire. Parmi les conditions à respecter, Romain Hissel devra notamment consulter un psychiatre à raison de trois séances par semaines et s'abstenir de consomme de l'alcool et des stupéfiants. Le vif.be, avec Belga