Romain Hissel a été placé sous mandat d'arrêt et transféré à la prison de Lantin ce samedi matin, apprend-on de source judiciaire confirmant une information révélée par le site de la Dernière Heure.

Romain Hissel, 22 ans, avait pu quitter, le 29 août, le centre psychiatrique Le Petit Bourgogne à Liège, sous la condition d'intégrer un centre fermé de soins spécialisés. Il avait rejoint le centre de Lierneux dont il ne pouvait sortir que sous autorisation de la justice et du corps médical. Il y a deux jours, il a néanmoins à nouveau fugué.

Vendredi après-midi, le jeune homme a contacté son avocat qui lui a conseillé de se livrer à la police, ce qu'il a fait en fin d'après-midi en se rendant au commissariat de la rue Darchis. Romain Hissel n'a donné aucune explication sur ce qu'il a fait durant ces deux jours.

Sur base du non-respect des conditions, le jeune homme a été placé sous mandat d'arrêt et transféré, samedi matin, à la prison de Lantin. Il pourrait, dans les prochains mois, faire l'objet d'une mesured'internement.

Il y a dix jours Romain Hissel avait comparu devant la chambre du conseil de Liège pour répondre de faits qualifiés de menaces et de tentatives de car-jacking après une fuite du Petit Bourgogne, le 16 juin. Le parquet avait requis son internement, sans pour autant imposer un établissement de défense sociale. L'ordonnance dans ce dossier est attendue le 18 janvier.

Levif.be, avec Belga

Romain Hissel a été placé sous mandat d'arrêt et transféré à la prison de Lantin ce samedi matin, apprend-on de source judiciaire confirmant une information révélée par le site de la Dernière Heure. Romain Hissel, 22 ans, avait pu quitter, le 29 août, le centre psychiatrique Le Petit Bourgogne à Liège, sous la condition d'intégrer un centre fermé de soins spécialisés. Il avait rejoint le centre de Lierneux dont il ne pouvait sortir que sous autorisation de la justice et du corps médical. Il y a deux jours, il a néanmoins à nouveau fugué. Vendredi après-midi, le jeune homme a contacté son avocat qui lui a conseillé de se livrer à la police, ce qu'il a fait en fin d'après-midi en se rendant au commissariat de la rue Darchis. Romain Hissel n'a donné aucune explication sur ce qu'il a fait durant ces deux jours. Sur base du non-respect des conditions, le jeune homme a été placé sous mandat d'arrêt et transféré, samedi matin, à la prison de Lantin. Il pourrait, dans les prochains mois, faire l'objet d'une mesured'internement. Il y a dix jours Romain Hissel avait comparu devant la chambre du conseil de Liège pour répondre de faits qualifiés de menaces et de tentatives de car-jacking après une fuite du Petit Bourgogne, le 16 juin. Le parquet avait requis son internement, sans pour autant imposer un établissement de défense sociale. L'ordonnance dans ce dossier est attendue le 18 janvier. Levif.be, avec Belga