Jules Gheude est un phénomène. Un vrai moulin à paroles. Obsédé par la perspective d'un rattachement de la Wallonie à la France, il multiplie les opinions dans tous les médias possibles et publie des livres à la pelle. Ce faisant, il entretient la mémoire de son mentor, François Perin, ministre des Réformes institutionnelles dans les années 1970, fer de lance du Rassemblement wallon et professeur de droit à Liège : à son décès, en 2013, Gheude a hérité de ses archives. Certains voient en lui un monomaniaque, un nostalgique pathétique, accroché à une vision révolue. Le septuagénaire reçoit pourtant une écoute attentive en Flandre, où le Mouvement flamand a découvert en lui un allié de choix. Chaque jour qui passe, d'une crise fédérale à une musculation nationaliste, l'actualité politique lui apporte de l'eau au moulin.
...