Août 2015: un arrêt de travail spontané marque le début des troubles sociaux. Direction et syndicats concluent un accord: du personnel supplémentaire résoudra le sous-emploi décrié. Les membres du personnel avec des contrats temporaires bénéficient d'une sécurité de l'emploi jusqu'à la fin de l'année et 25 intérimaires sont engagés.

Mai 2016: une partie du personnel fait grève. Un accord est trouvé entre la direction et les syndicats sur des compensations financières pour le personnel qui a dû travailler ailleurs après l'attentat qui a touché l'aéroport de Bruxelles-National le 22 mars. Les travailleurs déployés à l'aéroport de Lille en France reçoivent une indemnité au kilomètre et journalière. Une faute dans les bulletins de salaire avait en réalité provoqué la grève.

Janvier 2017: Aviapartner reprend le contrat de manutention avec la compagnie aérienne Ryanair à Swissport, son plus grand concurrent à Brussels Airport. Juin 2017: avec l'arrivée de la haute saison, les tensions sociales s'aggravent en raison de problèmes de charge du travail, de matériel de mauvaise qualité et des statuts du personnel. Avec une nouvelle organisation du travail, ce ne sont plus des équipes mais des individus qui sont gérés.

Certains employés se retrouvent à devoir traiter deux vols en même temps. Peu après, deux accidents avec blessés se produisent avec le même bus, dont les freins étaient défectueux. Un morceau d'un élévateur se brise ce qui fait chuter les conteneurs. Les pauses repas deviennent une exception. L'absentéisme n'est pas inclus dans la planification et dépasse les 10%. La direction met en place des équipes supplémentaires, matin et soir. Les travailleurs sont de nouveau répartis par équipe. La direction fait des promesses concernant les heures supplémentaires et les contrats intérimaires flexibles.

Janvier 2018: le personnel arrête spontanément le travail à cause de problèmes persistants liés à la haute charge de travail et au non-respect des pauses. Un accord entre la direction et les syndicats contient des mesures pour pallier la pénurie de personnel. Les employés sous contrat à temps partiel reçoivent plus d'heures et les intérimaires davantage de sécurité d'emploi. Les contrats à durée déterminée deviennent à durée indéterminée.

Février 2018: Aviapartner et Swissport resteront pour les sept prochaines années en charge du traitement des bagages et du fret à l'aéroport de Zaventem. Les contrats valent de fin octobre 2018 à octobre 2025. Ensemble, ils traitent chaque année 14,5 millions de bagages. Aviapartner assure le traitement d'environ 40% des vols à Brussels Airport, notamment pour les compagnies British Airways, Ryanair et Tui Fly.

Octobre 2018: nouvelle grève, qui dure depuis trois jours et qui n'est pas (encore) terminée.