La Ville de Bruxelles a présenté, samedi matin, les mesures de sécurité qu'elle a prises sur la voie publique, en vue de la réouverture des magasins lundi, et plus particulièrement dans la rue Neuve. Les gérants de la galerie commerçante City 2, située dans cette rue, ont également pris des mesures spécifiques, ainsi que chaque magasin de la galerie.

La Ville de Bruxelles a fait disposer des barrières nadar sur la rue Neuve, de manière à créer deux sens de circulation, comme l'ont expliqué sur place le bourgmestre Philippe Close et l'échevin des Affaires Economiques, Fabian Maingain.

Les autorités communales ont également fait dessiner au sol des emplacements pour que les personnes qui feront la file à l'extérieur, devant les nombreuses enseignes qui jalonnent la rue Neuve, respectent des distances de sécurité entre elles.

Dans les magasins eux-mêmes, et notamment dans la galerie City 2 qui se trouve au bout de la rue Neuve, des mesures spécifiques ont également été prises. La gérante d'un magasin de cosmétiques a accueilli le bourgmestre et l'échevin ainsi que la presse, samedi matin, pour en parler.

"Les clients vont être accueillis à l'entrée et il leur sera expliqué comment ça se passe à l'intérieur. Ils ne pourront par exemple pas utiliser les 'testers'. Nous, nous avons travaillé sur un parcours pour que les clients ne se croisent pas", a-t-elle notamment expliqué.

"Les magasins sont très bien organisés et des mesures ont été prises au niveau de la galerie, notamment un accès limité au parking, du gel hydroalcoolique à l'entrée... Je crois qu'on est paré pour lundi", a également déclaré Dominique Michel, CEO de Comeos.

La Ville de Bruxelles a présenté, samedi matin, les mesures de sécurité qu'elle a prises sur la voie publique, en vue de la réouverture des magasins lundi, et plus particulièrement dans la rue Neuve. Les gérants de la galerie commerçante City 2, située dans cette rue, ont également pris des mesures spécifiques, ainsi que chaque magasin de la galerie.La Ville de Bruxelles a fait disposer des barrières nadar sur la rue Neuve, de manière à créer deux sens de circulation, comme l'ont expliqué sur place le bourgmestre Philippe Close et l'échevin des Affaires Economiques, Fabian Maingain. Les autorités communales ont également fait dessiner au sol des emplacements pour que les personnes qui feront la file à l'extérieur, devant les nombreuses enseignes qui jalonnent la rue Neuve, respectent des distances de sécurité entre elles. Dans les magasins eux-mêmes, et notamment dans la galerie City 2 qui se trouve au bout de la rue Neuve, des mesures spécifiques ont également été prises. La gérante d'un magasin de cosmétiques a accueilli le bourgmestre et l'échevin ainsi que la presse, samedi matin, pour en parler. "Les clients vont être accueillis à l'entrée et il leur sera expliqué comment ça se passe à l'intérieur. Ils ne pourront par exemple pas utiliser les 'testers'. Nous, nous avons travaillé sur un parcours pour que les clients ne se croisent pas", a-t-elle notamment expliqué. "Les magasins sont très bien organisés et des mesures ont été prises au niveau de la galerie, notamment un accès limité au parking, du gel hydroalcoolique à l'entrée... Je crois qu'on est paré pour lundi", a également déclaré Dominique Michel, CEO de Comeos.