Pluies diluviennes, montée des eaux, inondations... Des milliers de Belges ont été appelés à évacuer leur maison jeudi dernier. Et si le danger n'est plus imminent dans les zones touchées, et que les sinistrés peuvent petit à petit regagner leur logement, la prudence reste de mise. Le centre de crise avance une série de conseils en cas de dégâts.

Regagner sa maison

Dans certaines communes, l'eau atteignait les fenêtres du premier étage des habitations. Une dizaine de maisons se sont même effondrées sous l'intensité du courant. Rentrer chez soi peut donc s'avérer dangereux. Il vaut mieux attendre le feu vert des autorités civiles avant de regagner votre habitation.

Si l'alimentation en électricité n'a pas été coupée avant votre départ précipité, faites appel à un spécialiste pour vérifier qu'il n'y ait plus aucun danger avant de pénétrer à l'intérieur. Et surtout, n'entrez que si la lumière du jour est suffisante. Vous remarquez une odeur de gaz ? Votre boîtier électrique est trempé ? Quittez immédiatement votre maison et prévenez la compagnie de gaz et d'électricité. Mais surtout, n'utilisez aucun appareil électrique ou prise électrique sans les avoir fait contrôler par des experts au préalable.

La force des inondations et l'humidité ont pu endommager la structure de votre habitation. Ne prenez donc pas de risques inutiles et faites attention aux risques d'affaissement, à la stabilité des murs, des sols et du terrain en général, aux trous dans le plancher...

Il reste de l'eau à l'intérieur ? Dans ce cas, portez des bottes en caoutchouc pour vous protéger des potentiels débris de verre, de métal ou du risque d'électrocution. Faites également attention à toute trace de produits chimiques.

Électricité et gaz : un réseau détruit

Dans certaines communes, des zones de réseaux sont complètement dévastées. RESA, principal opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz en Province de Liège, fait état de problèmes majeurs comme l'arrachage et la disparition de parties de son réseau. Si le réseau d'électricité permet généralement de mettre en place des solutions alternatives et de dépannage, aucune solution provisoire n'est possible pour une réalimentation en gaz. Le rétablissement du courant et de l'approvisionnement en gaz dans certaines zones sinistrées pourrait donc prendre du temps. Pour rappel, 3.600 ménages sont privés de gaz et environ 11.000 ménages sont toujours privés d'électricité à la suite des intempéries.

Prendre garde à l'eau de distribution

Suite aux eaux de crue et au débordement des égouts, la potabilité de l'eau de distribution n'est plus garantie dans certaines régions. Le réseau d'eau de distribution a en effet pu être contaminé par des eaux d'égout et d'autres substances polluantes, qui peuvent provoquer des maladies et des infections.

Pour garantir votre sécurité sanitaire, suivez les informations de votre commune sur l'utilisation de l'eau du robinet. Vous devriez avoir reçu un sms pour vous prévenir de la situation. Si vous avez un puits, n'en consommez pas l'eau. Faites-la analyser.

Si la commune donne son feu vert quant à la consommation de l'eau du robinet, ne la buvez pas tout de suite. Cette eau doit en effet passer dans les canalisations pour sortir de votre robinet, et des bactéries ont pu s'y développer. Laissez d'abord l'eau couler 3 à 5 minutes avant la première utilisation.

En cas de doute, faites bouillir l'eau.

Nettoyer les dégâts et remettre en ordre

Lorsque vous effectuez le nettoyage après une inondation, protégez-vous et réduisez vos contacts avec l'eau de crue ou toute autre substance déversée dans votre logement. Éloignez les enfants des régions contaminées. Portez le matériel recommandé :

  • Gants
  • Masques
  • Bottes en caoutchouc
  • Lampe de poche
  • Matériaux jetables

Désinfectez les zones endommagées avec de l'eau de Javel. Si de l'eau de crue stagne, versez deux litres de Javel directement dedans, cela permettra une première désinfection des lieux.

Pour éliminer les odeurs et l'humidité, ventilez votre maison durant le nettoyage. Laissez les fenêtres et les portes grandes ouvertes pour faire circuler l'air. Si la ventilation de la cave n'est pas possible, et pour vous assurer que votre maison soit complètement sèche, faites appel à un spécialiste reconnu. Sans cette aide, il y a de fortes chances que des moisissures se forment ou que le taux d'humidité reste élevé pendant trop longtemps.

Faites un tri dans vos affaires. Jetez ce qui a été trop endommagé, les cosmétiques et les médicaments qui ont été en contact avec l'eau et désinfectez le reste :

  • Les vêtements doivent être lavés à 40°, voire 60°
  • La vaisselle et les ustensiles de cuisine doivent tremper dans de l'eau bouillie pendant 10 minutes minimum. Si possible, lavez-les dans le lave-vaisselle à 65 degrés.

Pour les denrées alimentaires, ne prenez pas de risque. Jetez tout ce qui n'est pas hermétiquement fermé et tout ce qui a été en contact avec l'eau.

Centre de crise
© Centre de crise
Pluies diluviennes, montée des eaux, inondations... Des milliers de Belges ont été appelés à évacuer leur maison jeudi dernier. Et si le danger n'est plus imminent dans les zones touchées, et que les sinistrés peuvent petit à petit regagner leur logement, la prudence reste de mise. Le centre de crise avance une série de conseils en cas de dégâts. Dans certaines communes, l'eau atteignait les fenêtres du premier étage des habitations. Une dizaine de maisons se sont même effondrées sous l'intensité du courant. Rentrer chez soi peut donc s'avérer dangereux. Il vaut mieux attendre le feu vert des autorités civiles avant de regagner votre habitation.Si l'alimentation en électricité n'a pas été coupée avant votre départ précipité, faites appel à un spécialiste pour vérifier qu'il n'y ait plus aucun danger avant de pénétrer à l'intérieur. Et surtout, n'entrez que si la lumière du jour est suffisante. Vous remarquez une odeur de gaz ? Votre boîtier électrique est trempé ? Quittez immédiatement votre maison et prévenez la compagnie de gaz et d'électricité. Mais surtout, n'utilisez aucun appareil électrique ou prise électrique sans les avoir fait contrôler par des experts au préalable. La force des inondations et l'humidité ont pu endommager la structure de votre habitation. Ne prenez donc pas de risques inutiles et faites attention aux risques d'affaissement, à la stabilité des murs, des sols et du terrain en général, aux trous dans le plancher...Il reste de l'eau à l'intérieur ? Dans ce cas, portez des bottes en caoutchouc pour vous protéger des potentiels débris de verre, de métal ou du risque d'électrocution. Faites également attention à toute trace de produits chimiques.Suite aux eaux de crue et au débordement des égouts, la potabilité de l'eau de distribution n'est plus garantie dans certaines régions. Le réseau d'eau de distribution a en effet pu être contaminé par des eaux d'égout et d'autres substances polluantes, qui peuvent provoquer des maladies et des infections. Pour garantir votre sécurité sanitaire, suivez les informations de votre commune sur l'utilisation de l'eau du robinet. Vous devriez avoir reçu un sms pour vous prévenir de la situation. Si vous avez un puits, n'en consommez pas l'eau. Faites-la analyser.Si la commune donne son feu vert quant à la consommation de l'eau du robinet, ne la buvez pas tout de suite. Cette eau doit en effet passer dans les canalisations pour sortir de votre robinet, et des bactéries ont pu s'y développer. Laissez d'abord l'eau couler 3 à 5 minutes avant la première utilisation. En cas de doute, faites bouillir l'eau. Lorsque vous effectuez le nettoyage après une inondation, protégez-vous et réduisez vos contacts avec l'eau de crue ou toute autre substance déversée dans votre logement. Éloignez les enfants des régions contaminées. Portez le matériel recommandé : Désinfectez les zones endommagées avec de l'eau de Javel. Si de l'eau de crue stagne, versez deux litres de Javel directement dedans, cela permettra une première désinfection des lieux.Pour éliminer les odeurs et l'humidité, ventilez votre maison durant le nettoyage. Laissez les fenêtres et les portes grandes ouvertes pour faire circuler l'air. Si la ventilation de la cave n'est pas possible, et pour vous assurer que votre maison soit complètement sèche, faites appel à un spécialiste reconnu. Sans cette aide, il y a de fortes chances que des moisissures se forment ou que le taux d'humidité reste élevé pendant trop longtemps.Faites un tri dans vos affaires. Jetez ce qui a été trop endommagé, les cosmétiques et les médicaments qui ont été en contact avec l'eau et désinfectez le reste : Pour les denrées alimentaires, ne prenez pas de risque. Jetez tout ce qui n'est pas hermétiquement fermé et tout ce qui a été en contact avec l'eau.