Les classes de maternelle accueilleront 892 nouveaux venus demandeurs d'asile, les primaires 1.547 et les secondaires 2.574, détaille Fedasil.

Sur ces 5.000 nouveaux élèves en Belgique, 1.400 sont des mineurs non-accompagnés, quant aux autres ils sont arrivés en Belgique accompagnés de leur famille. Ces chiffres évolueront encore, en fonction des arrivées et départs dans les structures d'accueil.

Les enfants résidant dans un centre d'accueil pour demandeurs d'asile sont obligés d'aller à l'école. En général, ils se rendent alors dans un établissement proche de leur centre de résidence. Comme certaines écoles de village peinent à regrouper un nombre suffisant d'élèves pour rester ouvertes, ces nouveaux venus présentent une opportunité.

Les classes de maternelle accueilleront 892 nouveaux venus demandeurs d'asile, les primaires 1.547 et les secondaires 2.574, détaille Fedasil. Sur ces 5.000 nouveaux élèves en Belgique, 1.400 sont des mineurs non-accompagnés, quant aux autres ils sont arrivés en Belgique accompagnés de leur famille. Ces chiffres évolueront encore, en fonction des arrivées et départs dans les structures d'accueil. Les enfants résidant dans un centre d'accueil pour demandeurs d'asile sont obligés d'aller à l'école. En général, ils se rendent alors dans un établissement proche de leur centre de résidence. Comme certaines écoles de village peinent à regrouper un nombre suffisant d'élèves pour rester ouvertes, ces nouveaux venus présentent une opportunité.