Il leur faudra encore mettre la main à la poche : le CPAS de Bruxelles et la Ville elle-même devront débourser 1 480 000 euros supplémentaires en 2019 et 2020 pour sauver leur association Renobru. Depuis 2015, ces deux partenaires ont déjà dû intervenir à hauteur de 3,6 millions d'euros pour éponger le déficit de cette association de droit public - qui n'est pas une asbl mais une structure dite "Chapitre XII"- spécialisée dans la rénovation d'immeubles insalubres et la remise au travail, par ce biais, d'ouvriers en insertion socio-professionnelle.
...