Outre la Plateforme, la Molenbeekoise Amal Amjahid, double médaillée d'or en ju-jitsu pour la Belgique aux Jeux Mondiaux de Wroclaw en juillet dernier, s'est elle distinguée dans la catégorie "Sport", alors que le président de DéFI Olivier Maingain a été sacré dans la section "Politique", l'incubateur de startups et centre de formation "Molengeek" en "Economie" et le théâtre royal de la Monnaie en "Culture".

"Cette élection vise surtout à mettre en valeur des femmes et des hommes qui, dans leur domaine et par leur action, ont contribué au rayonnement de la Région de Bruxelles-Capitale", expliquent les organisateurs, qui invitent chaque année les citoyens à voter pour leurs personnalités préférées.

"Durant les 20 années précédentes, des personnalités de tous domaines se sont vus décerner le trophée du Bruxellois de l'année: Charles Picqué à trois reprises (92, 93 et 94), Annie Cordy (2001), Nabela Benaïssa (1996), Pascal Vrebos (1994), Franky Vercauteren (2006), Philippe Geluck (2008), Stromae (2010), les frères Borlee (2011), etc", précisent encore les organisateurs.

Outre la Plateforme, la Molenbeekoise Amal Amjahid, double médaillée d'or en ju-jitsu pour la Belgique aux Jeux Mondiaux de Wroclaw en juillet dernier, s'est elle distinguée dans la catégorie "Sport", alors que le président de DéFI Olivier Maingain a été sacré dans la section "Politique", l'incubateur de startups et centre de formation "Molengeek" en "Economie" et le théâtre royal de la Monnaie en "Culture". "Cette élection vise surtout à mettre en valeur des femmes et des hommes qui, dans leur domaine et par leur action, ont contribué au rayonnement de la Région de Bruxelles-Capitale", expliquent les organisateurs, qui invitent chaque année les citoyens à voter pour leurs personnalités préférées. "Durant les 20 années précédentes, des personnalités de tous domaines se sont vus décerner le trophée du Bruxellois de l'année: Charles Picqué à trois reprises (92, 93 et 94), Annie Cordy (2001), Nabela Benaïssa (1996), Pascal Vrebos (1994), Franky Vercauteren (2006), Philippe Geluck (2008), Stromae (2010), les frères Borlee (2011), etc", précisent encore les organisateurs.