Les négociations entre partenaires sociaux sur les métiers lourds dans le secteur privé ont échoué la semaine passée, syndicats et employeurs ne parvenant pas à se mettre d'accord sur la définition précise de ces métiers lourds et sur les travailleurs susceptibles dès lors d'entrer dans cette catégorie.

À la suite de ce constat d'échec, la balle est revenue dans le camp du gouvernement. Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) et son collègue en charge de l'Emploi, Kris Peeters (CD&V), ont décidé ce jeudi soir de désigner des conciliateurs pour sortir de l'impasse. Leur rapport est attendu dans deux semaines.

Les négociations entre partenaires sociaux sur les métiers lourds dans le secteur privé ont échoué la semaine passée, syndicats et employeurs ne parvenant pas à se mettre d'accord sur la définition précise de ces métiers lourds et sur les travailleurs susceptibles dès lors d'entrer dans cette catégorie. À la suite de ce constat d'échec, la balle est revenue dans le camp du gouvernement. Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) et son collègue en charge de l'Emploi, Kris Peeters (CD&V), ont décidé ce jeudi soir de désigner des conciliateurs pour sortir de l'impasse. Leur rapport est attendu dans deux semaines.