La plupart des agents sont entrés en grève. La grande majorité des camions de ces trois dépôts ne sortiront pas pour faire le ramassage.

Il s'agit des trois plus importants dépôts sur la dizaine de la région. "Les travailleurs en ont marre d'avoir une réforme qui n'est pas structurée, qui n'est pas finalisée...", explique Patrice De Brandt. Les modifications proposées ne sont que des emplâtres sur une jambe de bois. Cela fait trois mois que cette réforme est en place et qu'ils attendent de vrais changements".

La CSC demande la suspension temporaire de la réforme, de remettre en place la collecte nocturne des sacs jaunes cinq jours par semaine et de limiter le ramassage des déchets verts à quatre jours par semaine.

La plupart des agents sont entrés en grève. La grande majorité des camions de ces trois dépôts ne sortiront pas pour faire le ramassage.Il s'agit des trois plus importants dépôts sur la dizaine de la région. "Les travailleurs en ont marre d'avoir une réforme qui n'est pas structurée, qui n'est pas finalisée...", explique Patrice De Brandt. Les modifications proposées ne sont que des emplâtres sur une jambe de bois. Cela fait trois mois que cette réforme est en place et qu'ils attendent de vrais changements". La CSC demande la suspension temporaire de la réforme, de remettre en place la collecte nocturne des sacs jaunes cinq jours par semaine et de limiter le ramassage des déchets verts à quatre jours par semaine.