"Lorsqu'à la suite des émeutes, nous avons constaté l'ampleur des réactions de partis politiques et la récupération de la N-VA notamment, nous avons décidé d'organiser ce rassemblement car on est en train de stigmatiser toute une communauté", s'est exclamé Mohamed Aadel, porte-parole du mouvement organisateur du rassemblement.

"Nous dénonçons bien entendu les dégradations dans l'espace public et demandons aux autorités compétentes de faire respecter la loi. Toutefois, la communauté marocaine est innocente et n'a pas à être culpabilisée", a-t-il souligné.

"Nous dénonçons également le silence de la communauté marocaine et des politiciens de la même origine ainsi que des associations", a-t-il conclu.

Un autre rassemblement visant à dénoncer les émeutes s'est tenu plus tôt dans la journée devant la Bourse et a réuni 20 participants.

"Lorsqu'à la suite des émeutes, nous avons constaté l'ampleur des réactions de partis politiques et la récupération de la N-VA notamment, nous avons décidé d'organiser ce rassemblement car on est en train de stigmatiser toute une communauté", s'est exclamé Mohamed Aadel, porte-parole du mouvement organisateur du rassemblement. "Nous dénonçons bien entendu les dégradations dans l'espace public et demandons aux autorités compétentes de faire respecter la loi. Toutefois, la communauté marocaine est innocente et n'a pas à être culpabilisée", a-t-il souligné. "Nous dénonçons également le silence de la communauté marocaine et des politiciens de la même origine ainsi que des associations", a-t-il conclu. Un autre rassemblement visant à dénoncer les émeutes s'est tenu plus tôt dans la journée devant la Bourse et a réuni 20 participants.