Le sociologue Mark Elchardus, qui a présidé l'Union nationale des mutualités socialistes jusqu'en 2011, a déjà indiqué clairement dans de nombreux entretiens et articles d'opinion que les partis luttant contre "les frontières ouvertes" peuvent compter sur son soutien : notre Etat-providence, notre sécurité sociale - et donc notre protection sociale - ne peuvent se passer des frontières, affirme-t-il. Elchardus n'a plus de tabous à l'égard de ceux qui en parlent. Il a accordé une interview au magazine des jeunes du Vlaams Belang et il a pris la parole lors de la présentation du dernier livre de Theo Francken et Joren Vermeersch, Migratie in 24 vragen en antwoorden (Migration en 24 questions et réponses).
...