Quatre premiers cas positifs avaient été décelés la semaine dernière, justifiant une demande de testing de l'ensemble du personnel dès vendredi. Les premiers résultats établissent que quatre agents supplémentaires sont infectés, dont certains par le variant britannique de la maladie. Dans l'attente des deux tiers des résultats restants, les autorités ont décidé d'imposer la quarantaine aux quelque 80 travailleurs que compte la zone. Par ailleurs, tous les postes de police, dont le commissariat central de Jodoigne, sont fermés jusqu'au mardi 2 février à 8h00. Les services policiers de base seront gérés grâce à une collaboration des zones limitrophes. "Ce sont les équipes voisines qui assureront une présence sur notre territoire et répondront aux appels d'urgence que leur confiera le service 101", explique le président zonal et bourgmestre de Jodoigne, Jean-Luc Meurice. L'intervention d'une entreprise spécialisée sera requise lundi pour effectuer une désinfection complète des locaux du commissariat de Jodoigne. Une réunion de crise aura lieu lundi matin. Elle rassemblera notamment les autorités locales et les représentants syndicaux en vue d'envisager la suite des événements, en fonction des derniers résulats des tests épidémiologiques.

Quatre premiers cas positifs avaient été décelés la semaine dernière, justifiant une demande de testing de l'ensemble du personnel dès vendredi. Les premiers résultats établissent que quatre agents supplémentaires sont infectés, dont certains par le variant britannique de la maladie. Dans l'attente des deux tiers des résultats restants, les autorités ont décidé d'imposer la quarantaine aux quelque 80 travailleurs que compte la zone. Par ailleurs, tous les postes de police, dont le commissariat central de Jodoigne, sont fermés jusqu'au mardi 2 février à 8h00. Les services policiers de base seront gérés grâce à une collaboration des zones limitrophes. "Ce sont les équipes voisines qui assureront une présence sur notre territoire et répondront aux appels d'urgence que leur confiera le service 101", explique le président zonal et bourgmestre de Jodoigne, Jean-Luc Meurice. L'intervention d'une entreprise spécialisée sera requise lundi pour effectuer une désinfection complète des locaux du commissariat de Jodoigne. Une réunion de crise aura lieu lundi matin. Elle rassemblera notamment les autorités locales et les représentants syndicaux en vue d'envisager la suite des événements, en fonction des derniers résulats des tests épidémiologiques.