A Namur, la ville intelligente se construit pas à pas, y compris au sens littéral du terme ! Le portefeuille de projets Namur Innovative City Lab qui illustre ce positionnement inclut, en effet, des réalisations concrètes, comme la construction et l'animation du hub créatif Trakk, et des aménagements urbains en cours sur le territoire namurois. Leur mise en oeuvre est notamment rendue possible par le soutien des fonds européens Feder, ainsi que celui du gouvernement wallon.
...

A Namur, la ville intelligente se construit pas à pas, y compris au sens littéral du terme ! Le portefeuille de projets Namur Innovative City Lab qui illustre ce positionnement inclut, en effet, des réalisations concrètes, comme la construction et l'animation du hub créatif Trakk, et des aménagements urbains en cours sur le territoire namurois. Leur mise en oeuvre est notamment rendue possible par le soutien des fonds européens Feder, ainsi que celui du gouvernement wallon. Concrètement, plusieurs des chantiers urbains repris dans le cadre de Namur Innovative City Lab se concentrent au niveau du quartier Confluence, en bord de Meuse. Ils concernent notamment la mobilité, avec le réaménagement des voiries, la création d'un parking souterrain et l'installation toute récente d'une passerelle cyclopiétonne qui enjambe le fleuve et permet de rejoindre Jambes. Le site va aussi et surtout être restitué aux Namurois grâce à la reconversion de l'esplanade du Grognon en une grande zone piétonne au bord du fleuve. Elle est prévue pour une utilisation citoyenne, touristique et événementielle. Un bâtiment d'un nouveau genre viendra compléter l'ensemble : le NID, acronyme de "Namur intelligente et durable". Le lieu a pour objectif de faire converger différents acteurs de la ville (citoyens, entrepreneurs, visiteurs, pouvoirs publics...) afin de mettre en place des échanges et coconstruire des projets. Le NID comptera pour ce faire une brasserie et des espaces pouvant accueillir des réunions et séances d'information sur différents projets qui touchent la ville. "L'idée est que les citoyens puissent interagir par rapport à certains projets, par exemple en les visualisant en 3D, précise le bourgmestre, Maxime Prévot. Le NID offrira aussi un éveil aux enjeux des villes d'aujourd'hui car, si le XXe siècle a été celui des nations, le XXIe sera sans aucun doute celui des villes. On voit en effet que, partout dans le monde, les agglomérations urbaines jouent désormais un rôle de leader. Il nous paraît donc essentiel de développer la ville au niveau socio-économique et comme berceau d'une qualité de vie. C'est notamment ce que nous voulons expliquer aux citoyens au travers d'un lieu comme le NID." Pour Renaud Degueldre, directeur général du BEP, le NID et plus globalement les projets de Namur Innovative City Lab "ont pour but de permettre à la ville de se réinventer par son énergie, qui est l'énergie citoyenne". En complément de ce bâtiment orienté vers ses habitants, Namur a aussi imaginé dans sa stratégie de ville intelligente des lieux pour les entrepreneurs - le hub créatif Trakk - et le grand public, avec le pavillon de l'Exposition universelle de Milan. Racheté par la Ville, ce dernier est actuellement en cours de montage à la Citadelle et sera dédié au thème de la transition numérique. Dès son ouverture, en novembre prochain, l'asbl Kikk y organisera des expositions, des présentations de prototypes d'entreprises et d'innovations technologiques, des découvertes et tests de technologies contemporaines, etc.Par Marie-Eve Rebs.