"Je suis en colère parce qu'on m'a roulé dans la farine", affirme dans une interview le ministre, promettant d'être "intransigeant" lorsqu'il aura les résultats de l'enquête demandée à son administration au sujet de l'affaire.

"Mais, déjà à ce stade, j'ai de gros doutes quant à la légalité du système mis en place", déclare-t-il toutefois. Il suggère que "certains développent une ingénierie incroyable pour contourner les règles" et assure qu'il n'était pas au courant de la "triche avec des rémunérations constituées d'argent public".

"Je suis en colère parce qu'on m'a roulé dans la farine", affirme dans une interview le ministre, promettant d'être "intransigeant" lorsqu'il aura les résultats de l'enquête demandée à son administration au sujet de l'affaire. "Mais, déjà à ce stade, j'ai de gros doutes quant à la légalité du système mis en place", déclare-t-il toutefois. Il suggère que "certains développent une ingénierie incroyable pour contourner les règles" et assure qu'il n'était pas au courant de la "triche avec des rémunérations constituées d'argent public".