La nécessité de parler d'une seule voix est devenue évidente l'an dernier lorsque les refuges ont dénoncé "l'inaptitude totale de l'unité du bien-être animal de Wallonie" (UBEAW), chargée des contrôles et des saisies d'animaux. Après un scandale, les refuges s'étaient alliés pour annoncer mettre fin à toute collaboration avec le service et demander sa destitution.

L'association des refuges est désormais formelle au sein de l'UWPA. Une nouvelle fédération "qui se veut autonome et indépendante" et a pour ambition de "se positionner comme un acteur représentatif majeur du secteur de la protection animale en Wallonie".

L'Union réunit 20 associations et refuges wallons, qui ensemble, avec l'aide de 820 bénévoles, prennent en charge 14.210 animaux par an, dont 2.159 sont hébergés en permanence. Le conseil d'administration est composé de membres de l'association Animal Sans Toi...T, de l'ASBL Equi'Chance, de l'ASBL Sans Collier, de la SPA de La Louvière et du refuge Animaux en péril.

L'Union s'est d'ores et déjà fixé trois objectifs prioritaires: créer un site spécialisé et officiel de mise à l'adoption (jadopte.be), organiser un programme de soutien vétérinaire pour les personnes SDF avec animaux et enfin, soutenir et conseiller les représentants politiques comme les bourgmestres et les échevins du bien-être animal pour les guider dans différentes procédures comme la mise en place d'un plan de stérilisation,... L'UPWA a d'ailleurs prévu de rencontrer les 262 bourgmestres wallons ainsi que les 207 échevins du Bien-être animal de la Région.

La nécessité de parler d'une seule voix est devenue évidente l'an dernier lorsque les refuges ont dénoncé "l'inaptitude totale de l'unité du bien-être animal de Wallonie" (UBEAW), chargée des contrôles et des saisies d'animaux. Après un scandale, les refuges s'étaient alliés pour annoncer mettre fin à toute collaboration avec le service et demander sa destitution. L'association des refuges est désormais formelle au sein de l'UWPA. Une nouvelle fédération "qui se veut autonome et indépendante" et a pour ambition de "se positionner comme un acteur représentatif majeur du secteur de la protection animale en Wallonie". L'Union réunit 20 associations et refuges wallons, qui ensemble, avec l'aide de 820 bénévoles, prennent en charge 14.210 animaux par an, dont 2.159 sont hébergés en permanence. Le conseil d'administration est composé de membres de l'association Animal Sans Toi...T, de l'ASBL Equi'Chance, de l'ASBL Sans Collier, de la SPA de La Louvière et du refuge Animaux en péril. L'Union s'est d'ores et déjà fixé trois objectifs prioritaires: créer un site spécialisé et officiel de mise à l'adoption (jadopte.be), organiser un programme de soutien vétérinaire pour les personnes SDF avec animaux et enfin, soutenir et conseiller les représentants politiques comme les bourgmestres et les échevins du bien-être animal pour les guider dans différentes procédures comme la mise en place d'un plan de stérilisation,... L'UPWA a d'ailleurs prévu de rencontrer les 262 bourgmestres wallons ainsi que les 207 échevins du Bien-être animal de la Région.