Peu de bureaux sont encore dépouillés en Wallonie peu avant 18 heures alors que les premiers résultats tardent à être publiés à Bruxelles. Néanmoins, les premières tendances aux élections communales et provinciales permettent d'observer une progression générale d'Ecolo et du PTB tant en Wallonie qu'en Région bruxelloise. Selon un sondage ULB réalisé pour RTL-TVi, il y aurait peu de changement à la tête des grandes villes, le PS se maintenant à Liège, Charleroi et Mons, malgré des pertes. Un coude à coude est observé à la ville de Bruxelles entre le PS et Ecolo. Les verts progressent fortement à Ixelles et un peu partout dans la Région-Capitale. Le cdH conserverait sa majorité absolue dans le fief du président du parti Benoît Lutgen alors que les centristes restent en tête à Namur, ville dirigée par Maxime Prevot. A Bruxelles, les démocrates-humanistes font face à ce stade à un recul important. Le MR semble lui se maintenir dans une série de villes en province de Namur et conforte ses positions dans le Brabant wallon.

En Flandre, la N-VA n'a pas réussi son pari de l'emporter dans l'essentiel des grandes villes mais ses principales figures progressent, à l'instar de Theo Francken à Lubbeek, Jan Jambon à Braschaat et Steven Vandeput à Hasselt. L'Open Vld se maintient à Courtrai, avec Vincent Van Quickenborne alors que le CD&V émerge à Bruges au détriment du sp.a. En revanche, les socialistes flamands semblent en mesure de conserver la ville de Louvain où Louis Tobback a fait ses adieux. Le sp.a de Johan Vande Lanotte se maintient à Ostende malgré une baisse importante et il est désormais talonné par l'Open Vld de Bart Tommelein. Les résultats à Anvers demeurent fort attendus.