Tine Nys, alors âgée de 38 ans, avait été euthanasiée le 27 avril 2010 à cause des souffrances psychiques qu'elle éprouvait. Le ministère public avait dénoncé le non-respect de la loi encadrant cette pratique et les trois médecins à l'origine de la procédure avaient dû en répondre devant la cour d'assises de Gand.

Le trio a cependant été acquitté cette semaine. Le jury n'a retenu ni la culpabilité pour meurtre, ni de facto la circonstance aggravante d'empoisonnement.

L'avocat de la famille Nys ne pouvait dire samedi si l'état de la mère était lié au procès. "Mais ces dernières semaines ont été très dures pour la famille", a indiqué Me Van Cauter.

La mère n'avait pas pu témoigner durant le procès car elle était déjà hospitalisée.

Belga

Tine Nys, alors âgée de 38 ans, avait été euthanasiée le 27 avril 2010 à cause des souffrances psychiques qu'elle éprouvait. Le ministère public avait dénoncé le non-respect de la loi encadrant cette pratique et les trois médecins à l'origine de la procédure avaient dû en répondre devant la cour d'assises de Gand. Le trio a cependant été acquitté cette semaine. Le jury n'a retenu ni la culpabilité pour meurtre, ni de facto la circonstance aggravante d'empoisonnement. L'avocat de la famille Nys ne pouvait dire samedi si l'état de la mère était lié au procès. "Mais ces dernières semaines ont été très dures pour la famille", a indiqué Me Van Cauter. La mère n'avait pas pu témoigner durant le procès car elle était déjà hospitalisée.Belga