Me Lurquin, conseil d'une artiste qui avait assisté aux faits, a tenu à revenir dans son commentaire sur le courage des deux personnes entendues lundi matin par la cour, dont une est âgée de 84 ans. Il a au passage critiqué la stratégie de la défense de Mehdi Nemmouche, ce qui n'a pas manqué d'échauder Me Courtoy.

"Je n'ai pas de conseil à recevoir de quelqu'un qui n'a pas lu le dossier et qui vient une fois par semaine", s'est emporté l'avocat de Mehdi Nemmouche. Me Lurquin a réclamé des excuses, en vain. La présidente de la cour a invité les avocats à régler leur différend à l'extérieur du tribunal.

Me Lurquin, conseil d'une artiste qui avait assisté aux faits, a tenu à revenir dans son commentaire sur le courage des deux personnes entendues lundi matin par la cour, dont une est âgée de 84 ans. Il a au passage critiqué la stratégie de la défense de Mehdi Nemmouche, ce qui n'a pas manqué d'échauder Me Courtoy. "Je n'ai pas de conseil à recevoir de quelqu'un qui n'a pas lu le dossier et qui vient une fois par semaine", s'est emporté l'avocat de Mehdi Nemmouche. Me Lurquin a réclamé des excuses, en vain. La présidente de la cour a invité les avocats à régler leur différend à l'extérieur du tribunal.