Il y a quelques semaines, la bourgmestre de Saint-Trond avait avoué avoir été vaccinée contre le coronavirus avec son entourage avant son tour.

À la suite d'une enquête préliminaire, l'agence régionale de contrôle indépendante 'Audit Vlaanderen' a décidé aujourd'hui/mercredi d'ouvrir une enquête concernant la vaccination de Mme Heeren et de son entourage.

Dans l'intervalle, le ministre Somers a chargé le gouverneur du Limbourg d'ouvrir également une procédure disciplinaire. Celui-ci remettra son rapport au ministre au plus tôt après la publication de l'audit, afin que tous les éléments puissent être pris en compte. Il appartiendra ensuite à Bart Somers de prendre une décision.

Veerle Heeren a dû admettre il y a quelques semaines qu'elle avait été vaccinée trop tôt contre le coronavirus avec treize personnes de son entourage. Le conseil communal de Saint-Trond a voté à l'unanimité une motion jugeant que la bourgmestre avait violé le code d'éthique, bien qu'elle ait conservé la confiance de la majorité. Mme Heeren a néanmoins décidé de faire un pas de côté. Le premier échevin Jelle Engelbosch assure l'intérim.

Il y a quelques semaines, la bourgmestre de Saint-Trond avait avoué avoir été vaccinée contre le coronavirus avec son entourage avant son tour. À la suite d'une enquête préliminaire, l'agence régionale de contrôle indépendante 'Audit Vlaanderen' a décidé aujourd'hui/mercredi d'ouvrir une enquête concernant la vaccination de Mme Heeren et de son entourage. Dans l'intervalle, le ministre Somers a chargé le gouverneur du Limbourg d'ouvrir également une procédure disciplinaire. Celui-ci remettra son rapport au ministre au plus tôt après la publication de l'audit, afin que tous les éléments puissent être pris en compte. Il appartiendra ensuite à Bart Somers de prendre une décision. Veerle Heeren a dû admettre il y a quelques semaines qu'elle avait été vaccinée trop tôt contre le coronavirus avec treize personnes de son entourage. Le conseil communal de Saint-Trond a voté à l'unanimité une motion jugeant que la bourgmestre avait violé le code d'éthique, bien qu'elle ait conservé la confiance de la majorité. Mme Heeren a néanmoins décidé de faire un pas de côté. Le premier échevin Jelle Engelbosch assure l'intérim.