Cette charte impose notamment aux 83 ONG belges d'élaborer un code éthique et de former leur personnel aux questions d'intégrité. Un point de contact confidentiel doit être créé, auprès duquel les collaborateurs, les partenaires ou les victimes peuvent adresser leur plainte. Une fois par an, les organisations doivent produire un rapport sur les violations éventuelles des dispositions en matière d'intégrité.

Etant donné les procédures internes à suivre, certaines ONG ont prennent un peu plus de temps à remplir les formalités mais aucune d'entre elles n'a refusé de s'y plier, a indiqué le cabinet du ministre.

Cette charte impose notamment aux 83 ONG belges d'élaborer un code éthique et de former leur personnel aux questions d'intégrité. Un point de contact confidentiel doit être créé, auprès duquel les collaborateurs, les partenaires ou les victimes peuvent adresser leur plainte. Une fois par an, les organisations doivent produire un rapport sur les violations éventuelles des dispositions en matière d'intégrité. Etant donné les procédures internes à suivre, certaines ONG ont prennent un peu plus de temps à remplir les formalités mais aucune d'entre elles n'a refusé de s'y plier, a indiqué le cabinet du ministre.