" Cela n'a rien d'anormal mais résultera entre autres de l'évolution démographique du...

" Cela n'a rien d'anormal mais résultera entre autres de l'évolution démographique du pays, les nombreux baby-boomers progressant en âge ", relève Jean Hermesse, secrétaire général. Dans cette éventualité, ce poste de la sécurité sociale pourrait peser quelque 6,8 milliards d'euros en 2022, pour 5,2 milliards en 2016. Le gouvernement fédéral n'a pas réagi à ces chiffres interpellants que la mutualité lui a fait parvenir.