La fusion de Tuc Rail, bureau d'étude spécialisé en génie civil, et d'Ixilio, filiale spécialisée dans les infrastructures informatiques, s'accompagnera d'une réduction de personnel.

Au total, le groupe Infrabel (la maison mère plus les deux filiales) qui comptait 14.073 ETP fin 2014 se retrouvera avec 10.299 agents fin 2020, soit une baisse de 3.774 personnes. "Il n'y aura pas de licenciement, seulement des départs volontaires et des non-remplacements des départs à la pension", précise-t-on chez Infrabel.

La fusion de Tuc Rail, bureau d'étude spécialisé en génie civil, et d'Ixilio, filiale spécialisée dans les infrastructures informatiques, s'accompagnera d'une réduction de personnel.Au total, le groupe Infrabel (la maison mère plus les deux filiales) qui comptait 14.073 ETP fin 2014 se retrouvera avec 10.299 agents fin 2020, soit une baisse de 3.774 personnes. "Il n'y aura pas de licenciement, seulement des départs volontaires et des non-remplacements des départs à la pension", précise-t-on chez Infrabel.