En plus de ces conducteurs sous influence de la drogue, six roulaient sous influence de l'alcool. Cinq permis de conduire ont été retirés. Cette action de contrôle, réalisée pour la première fois en Belgique, a été menée dans la nuit de jeudi à vendredi. Celle-ci permettait à la police de vérifier si un conducteur roulait drogué.

Cette grande première s'est déroulée de jeudi à 22h00 jusque vendredi à 05h00. Avant minuit, la police a mené ses contrôles selon l'ancienne procédure. A partir de minuit, la nouvelle procédure des tests salivaires a été appliquée. Les tests salivaires permettent de détecter des traces de cannabis, cocaïne, d'héroïne ou amphétamines.

Les résultats sont disponibles en 12 minutes. Les contrevenants risquent des amendes de 1.100 à 11.000 euros et un retrait de permis de 8 jours à 5 ans. Lors d'un contrôle positif, leur permis de conduire leur est de toute façon retiré pour 12 heures.

LeVif.be, avec Belga

En plus de ces conducteurs sous influence de la drogue, six roulaient sous influence de l'alcool. Cinq permis de conduire ont été retirés. Cette action de contrôle, réalisée pour la première fois en Belgique, a été menée dans la nuit de jeudi à vendredi. Celle-ci permettait à la police de vérifier si un conducteur roulait drogué. Cette grande première s'est déroulée de jeudi à 22h00 jusque vendredi à 05h00. Avant minuit, la police a mené ses contrôles selon l'ancienne procédure. A partir de minuit, la nouvelle procédure des tests salivaires a été appliquée. Les tests salivaires permettent de détecter des traces de cannabis, cocaïne, d'héroïne ou amphétamines. Les résultats sont disponibles en 12 minutes. Les contrevenants risquent des amendes de 1.100 à 11.000 euros et un retrait de permis de 8 jours à 5 ans. Lors d'un contrôle positif, leur permis de conduire leur est de toute façon retiré pour 12 heures. LeVif.be, avec Belga