L'échevin de l'aménagement du territoire de Zaventem, Eric Van Rompuy, qui est également député fédéral CD&V, a fait part de son opposition à ce projet concocté par Brussels Airport Company (BAC, l'exploitant de l'aéroport) et visant notamment à permettre à cette piste d'être aussi utilisée pour les décollages.

"Les avions pourraient ainsi décoller pile au dessus du centre de Zaventem et prendre un virage à gauche au dessus de Sterrebeek et de Tervueren. Cela accroîtrait fortement les nuisances sonores au dessus de cette zone et hypothèquerait la qualité de la vie (des habitants). Les vols au dessus de Bruxelles en seraient réduits et les nuisances reportées sur l'Oostrand. C'est inacceptable", a affirmé M. Van Rompuy à l'agence Belga.

Il compte interroger jeudi le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR) à la Chambre.

Le bourgmestre de Wezembeek-Oppem, Frederic Petit, a tenu un discours similaire.

"C'est très clairement la volonté de Brussels Airport Company. Les compagnies aériennes qui ne respectent pas les normes de bruit au dessus de la région bruxelloise doivent actuellement payer de lourdes amendes. BAC veut éviter cela à l'avenir en contournant Bruxelles et envoyer davantage d'avions au dessus de la Flandre. En pratique, les avions qui décolleraient de la piste 25L survoleraient à basse altitude Sterrebeek, Tervueren, Wezembeek-Oppem, etc.", a déclaré M. Petit.

L'échevin de l'aménagement du territoire de Zaventem, Eric Van Rompuy, qui est également député fédéral CD&V, a fait part de son opposition à ce projet concocté par Brussels Airport Company (BAC, l'exploitant de l'aéroport) et visant notamment à permettre à cette piste d'être aussi utilisée pour les décollages. "Les avions pourraient ainsi décoller pile au dessus du centre de Zaventem et prendre un virage à gauche au dessus de Sterrebeek et de Tervueren. Cela accroîtrait fortement les nuisances sonores au dessus de cette zone et hypothèquerait la qualité de la vie (des habitants). Les vols au dessus de Bruxelles en seraient réduits et les nuisances reportées sur l'Oostrand. C'est inacceptable", a affirmé M. Van Rompuy à l'agence Belga. Il compte interroger jeudi le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR) à la Chambre. Le bourgmestre de Wezembeek-Oppem, Frederic Petit, a tenu un discours similaire. "C'est très clairement la volonté de Brussels Airport Company. Les compagnies aériennes qui ne respectent pas les normes de bruit au dessus de la région bruxelloise doivent actuellement payer de lourdes amendes. BAC veut éviter cela à l'avenir en contournant Bruxelles et envoyer davantage d'avions au dessus de la Flandre. En pratique, les avions qui décolleraient de la piste 25L survoleraient à basse altitude Sterrebeek, Tervueren, Wezembeek-Oppem, etc.", a déclaré M. Petit.