La secrétaire générale de la FGTB Anne Demelenne a invité les négociateurs à ne pas créer de "problèmes supplémentaires" alors que les travailleurs et les allocataires sociaux sont confrontés à la crise.

Elle a également rappelé la nécessité pour le gouvernement de s'attaquer au déficit public. "Nous avons besoin de concertation sociale et il faut pouvoir discuter avec un gouvernement. Nous avons besoin d'Etat et de moyens", a-t-elle dit.

Ne pas fragiliser les travailleurs Mme Demelenne a également indiqué que les 15 milliards d'euros de compétences que les négociateurs se disent prêts à régionaliser (soins de santé, allocations familiales...) ne doivent pas être considérés à ce stade comme étant "acceptés" par la FGTB. Il faudra veiller à ne pas "fragiliser davantage les travailleurs et les allocataires sociaux", a-t-elle dit.

Pas d'agenda pour les prochains jours On ne sait pas encore comment M. Di Rupo poursuivra sa mission de préformation dans les prochains jours. Son porte parole a indiqué en début de soirée qu'"à ce stade" aucun agenda n'avait été fixé pour mardi.

Le Vif.be, avec Belga

La secrétaire générale de la FGTB Anne Demelenne a invité les négociateurs à ne pas créer de "problèmes supplémentaires" alors que les travailleurs et les allocataires sociaux sont confrontés à la crise. Elle a également rappelé la nécessité pour le gouvernement de s'attaquer au déficit public. "Nous avons besoin de concertation sociale et il faut pouvoir discuter avec un gouvernement. Nous avons besoin d'Etat et de moyens", a-t-elle dit. Ne pas fragiliser les travailleurs Mme Demelenne a également indiqué que les 15 milliards d'euros de compétences que les négociateurs se disent prêts à régionaliser (soins de santé, allocations familiales...) ne doivent pas être considérés à ce stade comme étant "acceptés" par la FGTB. Il faudra veiller à ne pas "fragiliser davantage les travailleurs et les allocataires sociaux", a-t-elle dit. Pas d'agenda pour les prochains jours On ne sait pas encore comment M. Di Rupo poursuivra sa mission de préformation dans les prochains jours. Son porte parole a indiqué en début de soirée qu'"à ce stade" aucun agenda n'avait été fixé pour mardi.Le Vif.be, avec Belga