Le dépôt du préavis de grève fait suite à une réunion de la CSC Services publics avec les chefs de cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, du ministre de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne et de la ministre de la Fonction publique Petra De Sutter, mercredi. Le syndicat est contre l'idée d'imposer des sanctions aux membres du personnel soignant qui ne se vaccinent pas contre le coronavirus. La rencontre n'a visiblement pas permis de rassurer l'organisation syndicale.

Le gouvernement fédéral s'est mis d'accord lundi pour rendre obligatoire la vaccination du personnel soignant. L'accord prévoit de retirer l'accès à la profession des soignants qui refusent de se faire vacciner et ceux-ci pourront être licenciés à partir du 1er avril.

Le dépôt du préavis de grève fait suite à une réunion de la CSC Services publics avec les chefs de cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, du ministre de l'Emploi Pierre-Yves Dermagne et de la ministre de la Fonction publique Petra De Sutter, mercredi. Le syndicat est contre l'idée d'imposer des sanctions aux membres du personnel soignant qui ne se vaccinent pas contre le coronavirus. La rencontre n'a visiblement pas permis de rassurer l'organisation syndicale. Le gouvernement fédéral s'est mis d'accord lundi pour rendre obligatoire la vaccination du personnel soignant. L'accord prévoit de retirer l'accès à la profession des soignants qui refusent de se faire vacciner et ceux-ci pourront être licenciés à partir du 1er avril.