Étonné par cette affluence de procès-verbaux, le Palais a démarré une enquête. Il s'est rapidement avéré que les amendes avaient été envoyées à l'adresse du roi à cause d'une erreur informatique.

Tous les radars français n'ont effectivement pas encore été adaptés à l'introduction de nouvelles plaques d'immatriculation en Belgique, dont la plupart commencent par le chiffre 1. Au moindre problème, certains radars en France n'enregistrent que le 1, la plaque d'immatriculation du roi des Belges. Comme les amendes sont envoyées automatiquement au propriétaire, le souverain a vu sa boîte aux lettres se remplir de PV injustifiés.

Entre-temps, les amendes ont été annulées et les véritables contrevenants éviteront également la sanction.

Étonné par cette affluence de procès-verbaux, le Palais a démarré une enquête. Il s'est rapidement avéré que les amendes avaient été envoyées à l'adresse du roi à cause d'une erreur informatique. Tous les radars français n'ont effectivement pas encore été adaptés à l'introduction de nouvelles plaques d'immatriculation en Belgique, dont la plupart commencent par le chiffre 1. Au moindre problème, certains radars en France n'enregistrent que le 1, la plaque d'immatriculation du roi des Belges. Comme les amendes sont envoyées automatiquement au propriétaire, le souverain a vu sa boîte aux lettres se remplir de PV injustifiés. Entre-temps, les amendes ont été annulées et les véritables contrevenants éviteront également la sanction.