La séance a été ouverte alors que quelque 200 commerçants auxquels se sont mêlés des militants d'extrême droite s'étaient rendus à l'Hôtel de Ville de Bruxelles pour revendiquer la démission du bourgmestre.

A travers ses nombreux représentants intervenus dans le débat, l'opposition DéFI, Ecolo, cdH, et Ecolo a reproché à la majorité d'avoir péché par précipitation, d'avoir mal communiqué sur le dossier, un constat que certains dans la majorité semblent accepter, et de ne pas avoir de stratégie claire pour le développement commercial du centre. Elle a aussi plaidé pour une remise à plat du projet, mais sans pour autant s'entendre sur les solutions à adopter.

La majorité socialiste et libérale a continué de soutenir l'équipe aux commandes de la Ville.

La séance a été ouverte alors que quelque 200 commerçants auxquels se sont mêlés des militants d'extrême droite s'étaient rendus à l'Hôtel de Ville de Bruxelles pour revendiquer la démission du bourgmestre. A travers ses nombreux représentants intervenus dans le débat, l'opposition DéFI, Ecolo, cdH, et Ecolo a reproché à la majorité d'avoir péché par précipitation, d'avoir mal communiqué sur le dossier, un constat que certains dans la majorité semblent accepter, et de ne pas avoir de stratégie claire pour le développement commercial du centre. Elle a aussi plaidé pour une remise à plat du projet, mais sans pour autant s'entendre sur les solutions à adopter. La majorité socialiste et libérale a continué de soutenir l'équipe aux commandes de la Ville.