"Si le déconfinement se fait progressivement, il n'y aura pas de problèmes au début"', selon Mme Dutordoir. "Mais dès que le nombre de voyageurs augmentera, nous ne pourrons plus garantir les distances nécessaires". A l'heure actuelle, la SNCB transporte 90.000 voyageurs par jour. Mais avant le confinement, ce chiffre était dix fois plus conséquent.

Le directeur général de la société de transport publique De Lijn, Roger Kesteloot, estime aussi que la réouverture des écoles sera un moment crucial, anticipant des problèmes pour le respect de la distance sociale d'1,5 mètre. Un assouplissement de cette règle dans les bus et les trams, combiné au port du masque, sera "la seule solution possible", selon M. Kesteloot.

"Si le déconfinement se fait progressivement, il n'y aura pas de problèmes au début"', selon Mme Dutordoir. "Mais dès que le nombre de voyageurs augmentera, nous ne pourrons plus garantir les distances nécessaires". A l'heure actuelle, la SNCB transporte 90.000 voyageurs par jour. Mais avant le confinement, ce chiffre était dix fois plus conséquent. Le directeur général de la société de transport publique De Lijn, Roger Kesteloot, estime aussi que la réouverture des écoles sera un moment crucial, anticipant des problèmes pour le respect de la distance sociale d'1,5 mètre. Un assouplissement de cette règle dans les bus et les trams, combiné au port du masque, sera "la seule solution possible", selon M. Kesteloot.